Accueil > 1 - Anima vom Stutengarten > Strasbourg 2006

Strasbourg 2006

lundi 30 mars 2015, par martine


Coupe de France de Pistage FCI
Strasbourg - 11 & 12 mars 2006

Retour Anima Travail

La troisième saison de Pistage FCI pour Anima vom Stutengarten : une saison réussie, puisqu’elle se qualifie pour la Coupe de France de Pistage FCI avec une moyenne de 96/100.

Cette année, Anima a fait de gros progrès et moi avec elle, et nous avons découvert d’autres régions, avec Favars en Corrèze, Sarrewerden et Sélestat, en Alsace, puis le CACIT à Lobbes, en Belgique et enfin le Championnat FCI des Hovawart organisé par le Club Français du Hovawart à Coutras en Gironde.

Les difficultés d’organisation de la Coupe et du Championnat n’ont permis de sélectionner que 12 chiens ; mais selon les juges, Jean Bruna et Michel Guillou, nous étions là, la « fine fleur » des pisteurs FCI français.
Anima se qualifie à la 10° place, qu’elle va conserver lors de la Coupe malgré les conditions extrêmes de ce Championnat.


C’est le Training Club Canin de Strasbourg qui a bien voulu « sauver » ce Championnat en dernier recours, et il l’a fait avec cœur, un sens de la fête et une générosité hors du commun : Merci à Dany Brenner et à toute son équipe !
Nous serons accueillis, pour ceux qui le souhaitent, dès le vendredi soir au chalet du T.C.C., avec une choucroute alsacienne digne de ce nom…

Le samedi matin, après le petit déjeuner au chalet, à 7h30, nous tirons au sort notre groupe du week-end et notre dossard du jour.


Les pistes du samedi

Anima intègre le groupe 1, jugé samedi par Michel Guillou, avec le dossard N° 2.
Les recommandations d’usage des juges, les explications de l’organisation, nous informent que les terrains « verts » initialement prévus sont totalement inondés et que nous pisterons sur labour Samedi et … labour Dimanche !!

Samedi 11 mars

Notre groupe de 6 suit la voiture rouge de notre commissaire aux concurrents et après un arrêt aussi court que possible en bordure d’une double voie, nous entrons sur un chemin boueux : nous voilà au coin des pistes.
Les pluies, la neige et la grêle que la région subit depuis 10 jours ont totalement détrempé les gros labours noirs que nous découvrons.
Le tirage au sort a lieu entre les N° 1, 2 et 3 : René Bricka,avec son Berger Allemand Hein lèvera la première piste , Anima la deuxième et Didier Glens, avec son Berger Allemand Outlaw, la troisième.
René derrière Hein terminera sa piste à la limite de l’épuisement, mais avec un pointage de 96/100.
Nous voilà partie avec Anima : excellent départ, Anima attaque sa première ligne sans difficulté apparente, un peu vite pour moi qui doit, après quelques pas , soulever les pieds lestés de quelques kilogrammes de terre boueuse, formant comme une raquette autour de chaque pied.
Premier objet, bien trouvé par Anima qui me le rapporte avec une certaine lenteur, la boue s’insinue entre ses doigts et lui semble pénible, à elle aussi.
Une petite boucle au premier angle droit, mais Anima retrouve vite sa piste à droite, et continue de plus belle, encore un angle à droite et nous entrons dans l’arrondi,objet bien relevé, nouvel angle droit sur la droite, à peine dépassé, Anima garde une bonne allure… Je m’essouffle derrière elle, mais je sers les dents, je lui dois bien ces efforts.
Encore un objet, impeccable, on se dirige en direction du chemin où se trouvent nos voitures… Un angle droit à gauche, Anima le négocie à la perfection, et nous attaquons la longue ligne droite, parallèle au chemin…
Anima tracte toujours… Et tout à coup, elle relève la tête, intéressée par ce qui se passe sur le chemin… Elle quitte sa piste et se dirige vers la dernière voiture… pour quelle raison nous ne le saurons sans doute jamais , malgré toutes les hypothèses émises ensuite.
Et là, je n’ai pas su aider ma chienne : lorsqu’elle s’est arrêtée hésitante entre la piste et le chemin, une petite incitation « ta piste, cherche » lui aurait permis de se remettre en condition… J’ai laissé passer notre chance… Mais comme toujours, j’ai encore appris… !
La déception est dure, mais après quelques minutes elle est surmontée et je suis avec passion la piste de mon copain Didier avec Outlaw, qui réalisent un très bon travail, proche de l’excellent avec 95/100. Ils sont épuisés eux aussi….

Une deuxième tirage au sort donnera l’ordre de passage des 3 derniers finalistes de notre groupe : Pancho, qui sortira de sa piste, puis Iris de ma copine Arlette qui réaliseront une belle piste et enfin Newton le doberman de Laurent Jeudy qui aura beaucoup de difficultés et d’effets de conduite.
Entre chaque piste et par téléphone nous suivons les résultats de l’autre groupe, des bonnes choses pour certains et des déceptions pour d’autres, comme de notre coté.

A 14 heures nous regagnons le Club pour notre déjeuner : spécialité délicieuse et reconstituante : panse de porc farcie… Une découverte pour moi… à refaire !!

Après un petit repos à l’hôtel, nous sommes tous de retour au chalet du Club pour la soirée… orientale : un couscous royal et une merveilleuse Laïla qui nous régalera de ses danses et de son élégance à l’érotisme suave….

Mais pendant notre fête, la météo fait la sienne : avec la neige d’abord et surtout la chute brutale de la température qui va passer de +6° ou +7° à –7° en un temps record…

Nous regagnons notre hôtel avec prudence et surtout inquiétude… La piste sera difficile demain…

Dimanche 12 mars

Après un excellent petit déjeuner, un nouveau tirage au sort, nous repartons en piste, sous un soleil froid et un vent glacial.
Notre juge aujourd’hui sera Jean Bruna, secondé par Michel Bock, juge remplaçant et qui est déjà sélectionné pour juger la Coupe 2007.

Le tirage au sort au coin des pistes, attribue la première piste à Anima : donc immédiatement petite détente, mise en conditions de travail… Mais Anima ne me semble pas très en forme, ni très motivée.
Les conditions sont difficiles pour nos chiens : voyage, depuis 2 jours dans la voiture, malgré quelques petites promenades, déjà 2 nuits à l’hôtel et aussi pour Anima la présence inhabituelle de Jean-François qui lui laisse peut-être une impression de vacances…
Les conditions climatiques sont redoutables également : très fortes gelées pendant la nuit, les pistes ont été tracées au gel sur un sol de labour dur comme de la pierre et sont relevées maintenant avec un début de dégel sur des pistes aux effluves rares balayées par les fortes rafales de vent glacial.

Anima prend bien son départ, trouve l’objet de référence et nous attaquons la première ligne : l’allure est régulière, cadencée, on avance. Anima relève le premier objet, le rapporte, et nous repartons de la relève de l’objet… Anima cherche, calmement, avec application, mais semble ne plus trouver d’odeur… Elle cherche, cherche et petit à petit, pas à pas s’éloigne de sa ligne de piste… Je ne vois rien et ne peux l’aider…A deux longueurs de longe, le travail est arrêté… Anima n’a pas pu trouver sa piste après ce premier objet.
Mon moral est au plus bas… Ce sera un week-end … « sans » !!

Un week-end sans réussite… et pas seulement pour Anima et moi… au fil de la matinée, des pistes et des nouvelles… les catastrophes s’enchaînent…
Arlette : Non Classée (NC), Claude NC, André NC, Marc NC, Jean-Marc NC, …
Seulement 3 finalistes sur les 12 sélectionnés pourront terminer leur piste : Michel Delaire avec son Berger Allemand Rox, Pierrick Lémee, avec son Malinois Power et René avec Hein…
Et tout à coup, nous apprenons que Marc Telliet, dans l’autre groupe a fait un malaise en sortie de piste… Il est allé au bout de ses forces, ne pourra pas quitter la chambre pour la remise des prix et mettra 2 jours pour récupérer de cet excès de fatigue… Il récupère petit à petit. Quelle épreuve !!

De retour au Club, nous serons tous heureux de trouver réconfort et chaleur autour d’un pot au feu alsacien… C’est spécial et délicieux… Essayez-le, à l’occasion !!
Les résultats arrivent et la remise des prix : seulement 3 chiens classés pour cette Coupe de France.
Mais une belle remise des prix : de nombreuses personnalités, tant du monde cynophile régional et national que des instances politiques régionales, nous ont fait l’honneur de leur sympathique et chaleureuse présence active.
Et comme les points acquis au moment de l’arrêt du travail le restent, nous avons droit à un classement des « non-classés »… Anima termine 10° et a conservé sa place de sélection…
Anima est toujours dans le top 10 des chiens de piste FCI, et si les résultats de ce week-end n’ont pas été à la hauteur de nos espérances… Anima a fait une belle saison FCI, et a confirmé tout au long de l’année ses qualités exceptionnelles.


Et avec cette troisième saison et troisième finale, Anima confirme que la chance n’est pas présente dans ses résultats.
Bravo ma belle !!! Je t’aime et on fera mieux l’année prochaine !!!

Martine et Anima vom Stutengarten.

Retour Anima Travail