Accueil > 1 - Anima vom Stutengarten > Kuhs 2004

Kuhs 2004

lundi 30 mars 2015, par martine


Championnat International FCI
Kuhs 20 au 21 Novembre 2004

Retour Anima Travail

Cette année, compte tenu de la longueur de la « première piste » qui nous a mené de Paris pour Bernard et Ondo ou de Bourg en Bresse pour Anima et moi, à Kuhs, près de Rostock, à l’extrême nord-est de l’Allemagne, nous avons pris le départ le jeudi 18 novembre, pour nous retrouver près de Mannheim : première soirée dans un restaurant gastronomique et première nuit allemande.

Vendredi 19 novembre : départ 7h30 de Mannheim, Bernard ouvre la route avec l’aide de son GPS, nos chiens nous demandent quelques arrêts détentes et nous arrivons 10 heures plus tard, fatigués, sous la neige, à Kuhs, comme enfin au port…

Restaurant de KuhsL’hôtel est confortable, bien adapté à notre séjour avec les chiens, les chambres sont vastes et agréables. Le restaurant dans une « chaumière » indépendante nous accueille dans ses salons douillets.
Dès notre arrivé, de chaque salon fusent des « Hello ! Martine !! », « Hello ! Susanne ! », « Hello ! Herbert », « Hello ! Jacques ! », Hello, Hello…
La joie des retrouvailles !
Elle me fait oublier un peu mon angoisse : je viens de constater que mon sac, avec tous mes papiers et mes moyens de paiement, est resté à 400 Km de là, dans une station-service sur l’autoroute !!!
Heureusement, les papiers des chiens sont avec nous !… et le problème se réglera grâce à l’aide de Jacques Volkmar et d’Europe-Assistance.

Après le repas, partagé avec nos amis retrouvés venant d’Allemagne et d’Autriche, nous nous dirigeons vers la salle de réunion pour les allocutions de mise en place de ce long week-end de championnat.
Le tirage au sort installe Bernard et Ondo dans le groupe B pour les pistes de Samedi et Anima et moi, dans le groupe A.
Petite promenade à la lampe-tempête, derniers appels pour régler le problème du sac, évacuer ce stress inutile et passer une bonne nuit réparatrice pour se présenter aux juges Samedi matin, en pleine forme.


Samedi 20 novembre :

Sur l’esplanade de l’hôtel, chaque chien passe au contrôle d’identité et de caractère… dans la rigueur et la bonne humeur.
Breefing du samedi matin ...Puis en convoi, sous la chaleureuse autorité de Michael Vorsatz, nous nous dirigeons au « coin des pistes », où sera effectué le tirage au sort de l’ordre de passage dans chaque groupe.
Bernard et Ondo lèveront la 3° piste du groupe B, Anima et moi la 4° du groupe A.

Un long chemin herbeux, bordé de grands arbres sur sa droite, s’enfonce entre deux immensités herbeuses légèrement vallonnées.

Les pistes se dérouleront en alternance : les A à gauche du chemin, les B à droite.
L’organisation minutieuse du programme et des horaires de piste nous permet à tous, groupe A ou groupe B, de suivre les pistes de chacun.
Et l’engouement est certain : plus de 30 personnes se regroupent à chaque départ, pour encourager silencieusement les équipes et à chaque arrivée, pour écouter les commentaires du juge et apprécier le travail du chien. Les congratulations sont nombreuses et sincères à l’issue de chaque piste.

Ondo relèvera sa piste à 13 heures 30.
Excellent départ : Bernard avec calme, même s’il n’est qu’apparent, lui fait bien prendre l’odeur du traceur aux piquets et Ondo trouve et marque son objet de référence, avec une certaine facilité.
Départ Bernard et OndoLe départ en piste se fait sans précipitation et avec une allure régulière, bien cadencée par le battement du fouet de Ondo.
Ondo fera un très bon travail, mais Bernard lui fera perdre des points par de petites erreurs de conduite dues au stress et à la rigueur du jugement.
Mais, il est vrai aussi que c’est en concours, et surtout à ce niveau de compétition, que le conducteur repère ses défauts à corriger ou à éliminer.
Bernard est très satisfait de son résultat : il obtient la mention avec 70 points.
Et il engrange en plus une telle motivation qu’elle le fera certainement avancer et progresser pendant toute une année.



Piste du SamediAnima relèvera sa piste à 14 heures.
Excellent départ : je suis détendue, et l’attitude du juge y contribue certainement. Anima trouve facilement son objet de référence et enchaîne sa piste avec une allure soutenue.
Départ piste SamediPremière ligne de plus de 600 m, avec un seul objet, mais on garde un bon moral et surtout Anima garde une bonne cadence qui nous stimule.
L’arrondi excellent, premier angle droit, excellent, deuxième angle droit excellent… les objets s’accumulent dans ma poche… une boucle au premier angle aigu, un écart au deuxième… mais la cadence d’Anima est toujours aussi soutenue et elle passe les deux fausses pistes sans y jeter la patte… Au final un « bon travail » avec 88 points, le quatrième résultat de cette première journée.

Le retour à l’hôtel se fera peu avant la nuit après jeux, détente et promenade pour nos chiens.
Une agréable soirée ouverte par Gisbert Langheim, Président de l’IHF et du RZV, animée par un spectacle d’une école de danse orientale en première partie, suivie en deuxième partie d’un groupe amical de danse country, contribuera au doux bonheur de ce week-end.

Le rythme de nos claquements de mains a chaleureusement marqué cette soirée amicale et joyeuse.



Dimanche 21 novembre :

La pluie verglassante de la nuit a déposé 1 cm de glace vive sur les véhicules, les routes … mais aussi les terrains de piste.
Le convoi se fait très prudent jusqu’au coin des pistes, des immensités de « petit blé » assez rare, vallonnées et ventées.

Anima sera 2e du groupe B et Ondo 4e du groupe A
Anima en piste dimancheAnima relèvera donc sa piste à 11h30, sur un sol encore gelé, sans aucune marque, aussi infime soit-elle, laissée par le traceur.
Anima trouve sans trop de difficulté l’objet de référence, et démarre sa piste avec une allure assez soutenue, mais moins rapide que la veille.
Les conditions sont difficiles : le premier chien n’a pas terminé sa piste et obtient un résultat de 40 points, le deuxième totalise 78 points, et chacun s’accorde à dire que la journée sera sélective, à cause des conditions climatiques aggravées par la configuration du terrain.

Dans la première ligne est placé l’arrondi : Anima le négocie assez bien, trouve l’objet, malgré le gel ; mais pour cet objet comme pour les suivants, la remise en piste sera pénalisante pour Anima qui rapporte les objets car je ne peux vraiment prendre aucun repère au sol pour la remettre en piste à la relève de l’objet.
Anima détecte l’angle droit suivant, mais perd beaucoup de points en ne trouvant que très difficilement et après de nombreuses boucles la quatrième ligne après cet angle.
Enfin, un réconfort : Anima rapporte le deuxième objet et je peux l’encourager, avec une réelle conviction, à persévérer dans ses efforts… le moral repart au beau fixe.
Angle aigu, puis angle droit, puis angle droit… on est ok, les 7 premiers objets sont tous trouvés par Anima…. Il nous reste le dernier angle aigu, qui nous entraîne dans le sens de la pente, un peu trop pour Anima, qui s’écarte un peu de la piste et ne trouve pas le dernier objet…
Le juge nous attribue la mention à 70 points : compte tenu des difficultés de la journée, ce sera le quatrième résultat, et Anima ainsi confirma sa place.


Piste Anima Dimanche
Ondo relèvera sa piste à 13 heures 45, sur un sol en dégel avec le soleil, mais sans aucune trace visible non plus.
Ondo semble moins appliqué que la veille : il trouve la piste mais en passant sur l’objet de référence sans le marquer. Si l’objet de référence est non-pénalisant pour le jugement, il n’est pas sans conséquence sur le moral du conducteur…
Ondo semble bien démarrer sa piste malgré cela, mais Bernard nous racontera au retour qu’il a senti son chien moins motivé et sans doute fatigué.
Les conditions sont très difficiles pour nos chiens : voyage de 2 jours, vie à l’hôtel, changement de rythme, et, fatigue de la première piste de 2000 mètres, déjà relevée la veille.
Ondo ne pourra terminer sa piste et sortira tout droit en prolongeant l’avant-dernière ligne…
Son pointage sera de 51 : ce sera le 7e résultat de cette difficile journée, et qui placera Ondo à la 8e place de ce Championnat.

Notre équipe du CFH, à l’issue de ces deux jours de championnat, classera ses chiens 4e pour Anima avec 158 points et 8e pour Ondo avec 121 points…
Le podium sera Allemand pour Felina v. Büssemfeld, avec 181 points à la première place, suivi par l’Autriche avec Bisbee v. Garten der Freiheit avec 178 points à la deuxième place et enfin à la troisième place, la championne 2003, Ajuga v.d. Dünenfkitzern pour l’Allemagne avec 171 points.
Les reporters de la chaîne 3 de la télévision Allemande nous ont suivi tout au long de la deuxième journée et le reportage était diffusé le soir même sur les écrans.

Nous avons très honorablement tenu notre promesse faite à Gisbert Langheim, à Marienberg en 2003 : être présents en 2004. Et si nous n’avons pas augmenté le nombre de Hovawart représentant le CFH, nous avons amélioré nos résultats, comme nous l’espérions en octobre 2003.

En 2005, le Championnat doit être organisé en France, nos souhaits de plus de pratiquants et de plus de spectateurs français seront peut-être alors exaucés…

Anima vom Stutengarten

Martine DONZE
&
Anima vom Stutengarten

Retour Anima Travail